Accueil Non classé 70 ans après l’Holocauste, une député – évidemment elle est socialiste – tient des propos antisémites au Parlement européen

70 ans après l’Holocauste, une député – évidemment elle est socialiste – tient des propos antisémites au Parlement européen

0
0
31

70 ans après l’Holocauste, une député – évidemment elle est socialiste – tient des propos antisémites au Parlement européen ana-gomesbarghouti-1024x768

“Il est très inquiétant et déprimant de voir de telles expressions antisémites au Parlement européen par un membre du groupe des Progressistes », a tweeté Katharina von Schnurbein, la coordinatrice de l’Union européenne pour la lutte contre l’antisémitisme, en réponse aux propos antisémites de la député Ana Gomes.

Le Collectif Vigilance, qui nous a alerté, dénonce et condamne les propos antisémites de l’euro-député portugaise Ana Gomes qui, à l’occasion de la venue d’Omar Barghouti, co-fondateur du mouvement antisémite BDS destiné à la destruction d’Israël, le 28 février dernier au Parlement Européen pour une conférence, a qualifié des organisations juives de « lobby très pervers qui utilise des tactiques d’intimidations ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

It is indeed very worrying and depressing to see such vile antisemitic expressions made @Europarl_EN by a member of @TheProgressives. Such expressions are not illegal, but they are antisemitic, and we will speak up against any form of for the sake of an open society https://twitter.com/AJCTAI/status/969225799143428099 …

 

La député antisémite Gomes, qui est membre du groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D), a refusé de se rétracter, a indiqué la coordinatrice de l’Union européenne pour la lutte contre l’antisémitisme, madame Katharina von Schnurbein, dans un tweet.

Lors de sa déclaration introductive, la député européenne a faussement accusé les organisations juives, qui avaient protesté et s’étaient opposées à l’invitation de Barghouti au parlement, de dire « beaucoup de mensonges ».

Lorsqu’on a demandé à Gomes pendant la cession de questions et réponses si elle avait peut-être mal parlé, elle a catégoriquement refusé de rétracter ses propos offensants.

« Qui aurait cru que 70 ans après l’Holocauste, un législateur de centre-gauche du Parlement européen utiliserait une page des Protocoles des Sages de Sion » pour raconter l’histoire d’un lobby juif soi-disant sinistre et « pervers », a déclaré Daniel Schwammenthal, directeur de l’American Jewish Committee (AJC) dans un communiqué.

Schwammenthal a déclaré que les propos de Gomes sont un exemple classique de cliché antisémite.

« Il est déjà assez choquant que Mme Gomes fasse la promotion de groupes extrémistes comme le mouvement BDS, qui, en fin de compte, cherchent la destruction d’Israël comme patrie pour le peuple juif, et aille même jusqu’à diaboliser les organisations de la société civile juive. Mais si le Parlement reste silencieux face à ses attaques au vitriol contre les Juifs européens, cela risque de porter atteinte à la réputation de toute l’institution », a-t-il ajouté.

M. Schwammenthal a appelé le groupe politique de M. Gomes et le président du Parlement européen Antonio Tajani à prendre des mesures disciplinaires.

Le Collectif Vigilance soutient la demande de Katharina Von Schnurbein et M. Schwammenthal que des sanctions soient prises à l’égard de la député antisémite, qui n’a toujours pas compris que le soutien aux terroristes est le tombeau de l’Union Européenne.

A simple advice for all those who feel offended by being blamed for vile expressions: Don’t make them.
Because we will continue to condemn them again and again. And again!

 

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Que pensez-vous que les grands médias vont faire de l’information, qui serait déjà sur tous vos écrans et en première page des journaux si l’auteur des propos antisémites était un député d’extrême-droite ?

Rien. Ils vont l’étouffer ou cacher l’essentiel parce que l’antisémite est une socialiste, et qu’ils ne veulent pas vous informer mais vous laver le cerveau jusqu’à ce que vous considériez que le retour de l’antisémitisme est exclusivement le fait des néo-nazis et partis politiques d’extrême-droite.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par jenaimepaslislam
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’imâm radical Béchir Ben Hassen, interdit de prêcher en Tunisie, de retour en France

La mosquée de Savigny-le-Temple a annoncé la venue  récente du prédicateur tunisien Béchir…